Couché de soleil sur le mont Blanc

On met quoi dans son sac à dos pour un trek de 3 ou 4 jours ?

Faire notre sac pour trois jours complets de trek, sachant qu’on allait le porter tout le temps, a été un vrai challenge pour nous.
Un vrai test aussi, dans l’optique du départ au Canada et de notre tour du monde ensuite, mieux valait qu’on s’habitue de suite à voyager léger !

Comment vous dire qu’un mois plus tôt nous avions été incapables de partir trois jours à Toulouse, avec une seule valise pour deux .. Hum hum 🙂 , vrai challenge donc.

Nous avons fait quelques repérages dans les magasins classiques avant de nous décider, Décathlon et Uniqlo.
Nous avons voulu mettre l’accent sur la qualité, afin de pouvoir garder notre équipement pour notre départ. Qualité ne rime pas toujours avec prix exorbitant ! Beaucoup de personnes qui ont fait le tour du monde partent en se fournissant uniquement chez Décathlon et Uniqlo.

Les magasins type Boutique du Campeur, vendant la même chose en beaucoup, beaucoup, plus cher. On a en plus été servis chez décat par un vendeur, hyper pro, qui avait le même projet que nous!

Dans le sac de Floriane

 

  • Un short ! incontournable pour moi, je n’ai pas encore passé le cap mental du pantalon à fermeture éclaire. Je cherchais donc un short style mini short en jean (mon costume de tous les été) mais plus respirant et fait pour la randonnée.
  • Une polaire, évidement pour les pauses déjeuner et les nuits fraiches. Respirante et bien chaude.
  • Un legging, pour dormir le soir et à enfiler par dessus son short en altitude pour ne pas attraper froid (sexy).
  • 3 paires de chaussettes, chaudes et respirantes là aussi, toutes moelleuses pour éviter les ampoules. Surtout, ne pas mettre de chaussettes en coton pour la randonnée, cela donne d’affreuses ampoules.
  • Sous pull manche longue, garde bien la chaleur, évite la transpiration.
  • 2 débardeurs isolants et anti transpirant
  • Un masque pour la nuit, bien pratique dans les dortoirs en commun quand tout le monde ne se lève/couche pas à la même heure
  • Des boules quies, idem idéal pour dormir dans les dortoirs
  • Un sac à viande, parfait pour éloigner les puces de lit et autres insectes eurk
  • Une goure tupperware, que j’utilise déjà dans la vie de tous les jours. Bien plus pratique qu’une bouteille jetable.
  • Des chaussures de randonnées imperméables, vraiment légère. Aucune ampoule, aucun mal de pied à déplorer !
  • Un super sac, pour tout transporter. Il a largement suffit pour trois jours, et nous le prenons pour partir au Canada, il nous sera bien pratique pour les road trip d’une semaine/week-end.

 

Attention : J’avais pris ce sac au début, mais l’ayant essayé un soir ou deux avant de partir, je me suis rendue compte qu’une « barre oblique » me creusait les épaules. Même juste en le portant rien que dix minutes, j’avais une horrible douleur dans les omoplates.
J’ai hésité à le changer, au final je me suis dit que c’était dans ma tête.
Je suis arrivée au travail avec mon sac à dos le vendredi du départ, l’ascenseur était en panne. J’ai monté les sept étages jusqu’à mon bureau et là j’ai su que non, ce n’était pas possible. Si je ne pouvais pas monter 7 étages, comment marcher trois jours? J’ai quitté plus tôt, filé chez Décat’ à Madeleine et sans aucun problème, même avec l’étiquette enlevée et toutes mes affaires à l’intérieur: ils m’ont échangé mon sac et remboursé la différence 💓!

Le vendeur m’a dit que ce n’était pas la première fois qu’il avait ce retour par rapport à ce sac : ils ne convient pas du tout aux personnes très minces, à cause du renforcement dans le dos. Faites attention donc.

Aucun regret, le sac conseillé à la dernière minute à été par-fait. Aucune douleur, un vrai bonheur d’avoir échappé à cette galère.

Dans le sac de Nicolas

Les petits trucs en plus

A ne pas oublier pour se sentir bien

  • Brosses à dents
  • Dentifrice
  • Brosses à cheveux et élastiques (hyper important, on transpire et les cheveux dans la nuque c’est beaucoup trop désagréables)
  • Une boite de doliprane et de spasfond
  • Des lingettes pour se rafraichir. Surtout dans les auberges sans point d’eau pour se doucher.
  • Des pansements anti ampoule
  • Un ou deux paquets de mouchoirs
  • Son appareil photo bien chargé
  • Un chargeur externe
  • Des podcasts / une liseuse pour passer le temps dans la voiture ou se détendre le soir

 

Voilà pour nos équipements ! Certains diront que c’est trop, mais pour une première nous sommes contents de nous! Nous n’avons pas eu l’impression d’être trop chargés, juste ce qu’il faut. A aucun moment le poids du sac à dos a été contraignant, bref, nous avions visés juste!

Et si tu veux savoir comment c’est passé notre trek c’est par ici : Randonnée dans les Alpes, 3 jours pour se dépasser

 

N’hésites pas à nous dire en commentaires, tes indispensables pour survivre loin de chez toi !

Floriane

Floriane

Gryffondor de la première heure. Parisienne & féministe. Si je ne cours pas la planète, vous me trouverez plongée dans un roman ou devant une série télé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.