Menu
Amérique du Nord / Canada / Carnet de voyage / Ontario

Escapade en Ontario #2 : Le parc national de la Pointe-Pelée

Saviez-vous que la pointe la plus au sud du Canada se trouvait en Ontario ? Au mois d’avril, nous sommes allés à Détroit pour voir Bon iver en concert et nous en avons profité pour nous arrêté visiter le parc national de la Pointe Pelée.

Situé près de la ville de Leamington , le parc national profite du meilleur climat du Canada ! Nous sommes partis de Toronto avec un frisquet 12 degrés pour en quelques heures gagner presque 10 degrés de plus. Grâce à son doux climat c’est un des rares parcs canadiens à être ouvert toute l’année.

La Pointe Pelée, les infos utiles :

⏰ Ouvert tous les jours à partir de 5h du matin et jusqu’au coucher du soleil ou 22h, selon la saison.

💰 Gratuit jusqu’à 17 ans, 7,90$ pour les autres.

🚩 1118 promenade Point Pelee – Leamington ON N8H 3V4

Véritable corridor migratoire de plus de 360 espèces d’oiseaux différentes, ce parc est un paradis pour les amateurs de photographie et d’observation. Il n’est pas rare de croiser des gens jumelles vissées aux yeux qui patientent des heures durant pour apercevoir un oiseau rare.

Beaucoup d’activités sont mises en place par le parc, des observations en groupe ou guidées, des randonnées à vélo, des soirées consacrées au ciel et aux étoiles et il est même possible d’y faire du volontariat. N’hésitez pas à visiter leur site internet avant d’y aller. Nous avons fait l’erreur de ne pas le faire et nous avons louper l’infos de l’observation des étoiles le soir-même. Du coup nous n’avions rien prévu, niveau vêtements et organisations, grande déception !

Plusieurs petits trails vous sont proposés, nous n’avions que quelques heures sur places donc nous avons opté directement pour le plus populaire la promenade du marais (Marsh Boardwalk). Comme vous pouvez le voir sur les photos, c’est un alignement de pontons au milieu de marais ! Lorsque nous y sommes allés nous n’avons pas croisés beaucoup d’animaux – mis à part les oiseaux – mais lorsqu’il fait plus chaud, les tortues font leurs apparitions également. Quoiqu’il en soit, c’était un vraiment dépaysant.

Vous avez également accès au sentier Delaurier qui vous propose de visiter une ferme d’époque afin de vous immerger dans la vie des premiers habitants de ce parc national (le parc était habité jusque dans les années 1950!). Nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’y aller, mais nous n’y manquerons pas la prochaine fois.

Où loger près de la pointe-pelée ?

Nous avons réservé une chambre sur Airbnb chez Kerry, et nous vous recommandons chaudement de faire la même chose ! Une grande maison où nous y avons été accueillis chaleureusement, au programme feu de camp pour faire griller des chamalows et barbecue sous les étoiles jusque tard dans la nuit.

Vous voulez en voir plus sur l’Ontario ? C’est par ici

Á propos de l'auteur·ice

Gryffondor de la première heure. Parisienne & féministe. Si je ne cours pas la planète, vous me trouverez plongée dans un roman ou devant une série télé.

Aucun commentaire

    Écrire un commentaire