Rome : Informations pratiques pour planifier un citytrip

La décision est enfin prise !

Vos prochaines vacances ou votre prochain citytrip de quelques jours sera à Rome, ville éternelle et joyaux de l’Italie antique et moderne. Il ne vous reste plus qu’à planifier votre voyage avec nos informations pratiques.

Se rendre à Rome

Pour vous rendre à Rome, plusieurs options sont possibles :

Bus

La solution la plus économique reste le bus (souvenir d’un voyage mémorable Nancy-Rome en 16h de bus) je vous conseille ce moyen de transport si vous avez le temps et si vous souhaitez découvrir l’Italie par la route. Généralement les voyages se font de nuit et le prix reste abordable. Il existe plusieurs compagnies sur le créneau du voyage en autocar.

Le britannique Megabus est la solution la plus low-cost mais il ne propose pas encore de trajet jusqu’à Rome. Flixbus et Eurolines proposent des tickets pour des prix allant du simple au double (de 35€ à 100€), mais avec des prestations plus « haut de gamme » (WiFi illimité, sièges adaptés aux longs voyages, climatisation, nombreux rangements).

Avion

Si comme nous, vous n’êtes plus étudiant et n’avez plus autant de temps à perdre dans les transports, l’avion reste le moyen le plus rapide pour un citytrip de quelques jours dans la capitale. Si vous vous y prenez à l’avance certains tarifs sont vraiment intéressants voir limite indécents (nous avons vu des offres à 10€ l’aller retour pour Rome depuis Paris via Ryanair).

Dormir à Rome

AirBnB

C’est pour nous le meilleur moyen pour profiter au maximum de votre séjour. Vous profitez des conseils de locaux, ainsi qu’une location en plein centre pour un prix bien inférieur à ceux des hôtels. Nous avons choisi cette option – nous sommes restés cinq nuit dans une grande chambre, sobre mais fonctionnelle. L’appartement était propre, à dix minutes à pied de la station de métro Tiburtina et donc de la ligne B desservant tout Rome – on recommande.

Hôtel

Concernant le retour de ce road trip, nous devions redécoller de Rome à 7h du matin pour arriver quelques heures plus tard à Paris et ainsi profiter de notre dernière journée de vacance.

Nous avons donc réservé via Booking une chambre double, proche de la gare de Termini, à l’hôtel Gordon. Rien de particulier à signaler, elle était propre, climatisée, et finalement plutôt agréable. Idéal si vous êtes dans la même situation que nous (vous pouvez lire que c’est un lieu où il n’est toujours recommandé de traîner la nuit. Pour être parti à pied de notre hôtel à 4h15 du matin, chargés comme des ânes, nous n’avons eu aucun ennui. Le quartier est encore très vivant même à cette heure-ci).

Autre

Il vous reste ensuite, les classiques auberges de jeunesses ou le couchsurfing.

Attention : En Italie, il y a ce qu’on appelle la « city tax » ou « tourist tax ».

Comme à Paris, c’est une taxe de séjour d’un montant fixe par personne et par jour (3,5€ avec une exception pour les enfants de moins de dix ans). Vous pouvez la régler en cash si cette dernière n’est pas incluse dans le prix initial de votre location d’hébergement (que ce soit avec AirBnB ou un hôtel).

N’hésitez pas à demander en amont de votre réservation si cette taxe est incluse dans le prix pour éviter les mauvaises surprises.

Se déplacer à Rome

À pied

S’il y bien un conseil que vous devez retenir : utilisez au maximum vos pieds ! Rome est une ville sinueuse où toutes les petites ruelles (inaccessibles en bus) débouchent sur de belles surprises : des restaurants typiques, des glaciers, ou des petits artisans locaux que vous n’aurez pas sur les axes principaux.

Attention toutefois, inaccessibles en bus ne veut pas dire piétonnes, aucune rue ne l’est vraiment, il y aura toujours un scooter qui arrivera à se glisser entre vous et une voiture passant en sens inverse.

Métro

Si vous manquez de temps ou que vous n’êtes pas fan de la marche à pied, vous pouvez prendre le métro.

Plusieurs lignes traversent la ville, les rames sont neuves ou presque (mais cependant entièrement taguées à l’extérieur, c’est d’un tout autre niveau qu’en France), les heures d’ouverture sont similaires à celles de Paris, c’est propre, et comme partout dans capitale la climatisation est de mise.

Attention toutefois aux heures de pointes (avant 9h et après 17h30), il n’y a en effet que trois lignes et les quais sont plus bondés tôt le matin ou en fin d’après-midi (et oui, même parfois plus bondés que sur la ligne 13 à Paris !) et il vaut mieux parfois attendre le suivant.

  • Ligne A : parcourt la ville du Nord Ouest jusqu’au Sud Est, de Battistini à Anagnina.
  • Ligne B : c’est la première ligne de métro de Rome. Depuis 2012, un itinéraire bis direction Conca d’Oro est disponible (B1).
  • Ligne C : ouverte fin 2014, elle est toujours en chantier sur une partie de l’itinéraire. La ligne n’est, pour le moment, pas encore connectée aux deux autres.

Rome Metro 2016

Si vous n’habitez pas dans le centre ou que vous comptez prendre beaucoup le métro, la ville de Rome propose des pass 24h, 48h, et 72h. N’ayant pas utilisé cette carte, je vous invite à vous rapprocher de la grille des tarifs sur le site officiel ATAC ou sur des forums de voyageurs, comme le Routard si cette dernière vous intéresse.

Autre point important, l’achat des titres de transport.

Disons le clairement, les machines automatiques disponibles en self-service sont un calvaire !

Premier constat : impossible de payer en carte bleue, seulement en pièce et en billet. Jusque là rien de bien problématique, sauf que la machine a la fâcheuse tendance à ne pas reconnaître votre monnaie, ni vos billets. Résultat, vous devez recommencer 15 fois la manipulation avant qu’elle ne daigne prendre votre pièce ou billet. Une simple opération de deux minutes maximum en prend le double, ou le triple.

Pour plus de facilité, achetez vos tickets directement auprès d’un commerçant, dans un bureau de tabac par exemple.

Bus

Enfin dernière solution, mais pas des moindres, le bus. Comme vous le verrez, au travers de nos différents articles sur l’Italie, les Italiens ont un réseau de bus for-mi-da-ble, toujours à l’heure, climatisé et surtout où que vous souhaitiez aller, il y a toujours un bus pour vous y emmener pour une somme plus que modique.

Là encore, vous pouvez trouver site le site de l’ATAC le plan de toute les lignes de bus de la ville de Rome.

N’oubliez pas de consulter notre page réservée aux sites et applications mobiles indispensables en voyage, pour optimiser vos déplacements à Rome !

Floriane

Floriane

Gryffondor de la première heure. Parisienne & féministe. Si je ne cours pas la planète, vous me trouverez plongée dans un roman ou devant une série télé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.